Volet III: la géographie et la toponymie du Québec

Nous avons puisé dans nos milliers de gazouillis pour vous offrir ce Guide essentiel du Québec pour traducteurs, présenté par volet thématique. Ce troisième volet présente la géographie et la toponymie du Québec ainsi que quelques consignes sur les mots Québec et Québécois. Bonne lecture!

La géographie du Québec

1. La ville de Québec n’a pas de downtown au sens traditionnel du terme. Utilisez plutôt city center/center of town/heart of the town/historic center.

2. Si un texte canadien rédigé en français mentionne le « fleuve » sans préciser lequel, il s’agit fort probablement du fleuve Saint-Laurent. Nommez-le en anglais (St. Lawrence River) pour éviter toute équivoque.

3. Même si, pour les fleuves et rivières, on dit normalement « banks » en anglais pour en désigner les rives, dans le cas du Saint-Laurent on dit les « shores », comme si on parlait de la mer. La Rive sud de Montreal se nomme donc « The South Shore ».

4. Les traducteurs rendent « fleuve majestueux » par majestic St. Lawrence, mais en fait, mighty St. Lawrence est plus courant en anglais.

5. Au Québec, « en région » désigne tout ce qui se trouve en dehors de Montréal. En Ontario, toutefois, in the regions ne viendrait pas à l’idée de personne pour désigner les régions à l’extérieur de Toronto. « En région » se traduit donc plus spontanément en anglais par in rural / remote areas / outlying regions / in rural Quebec / etc.

6. Capitale nationale : au Québec, ce terme désigne souvent la ville de Québec, mais parfois celle d’Ottawa. Orientez vos lecteurs dans le bon sens!

7. « Estrie » : région du Québec connue sous le nom d’Eastern Townships en anglais. Mis à part dans les textes du gouvernement du Québec, il est préférable de le traduire.

8. Le Grand Nord : the North ou northern Canada/Quebec. Le terme Great White North est une invention de Bob et Doug McKenzie.

9. L’île-des-Sœurs près du centre-ville de Montréal est couramment appelée Nuns’ Island par les Montréalais de langue anglaise, mais elle reste Île-des-Sœurs dans les textes anglais officiels.

10. « Métropole » n’a pas le sens de metropolis ou de metropolitan area, mais désigne plutôt la plus grande ville d’une région donnée. Au Québec, « la métropole » se dit Montreal tout simplement en anglais.

11. La rivière des Prairies, qui coule le long de la rive nord de l’île de Montréal, est parfois surnommée Back River en anglais par les Montréalais.

12. « Québec » peut désigner soit la ville, soit la province. Prêtez attention au contexte et ajoutez City au besoin en anglais.

La toponymie du Québec

13. Québec porte souvent le surnom de « capitale nationale ». Attention de ne pas traduire en anglais par national capital, car le lecteur risque de croire que vous parlez d’Ottawa. Dites tout simplement Quebec City.

14. Avec majuscules et trait d’union, « Capitale-Nationale » désigne une région administrative du Québec. Ce nom ne change pas en anglais.

15. Ville de Québec : Quebec City en anglais s’il est question de l’entité géographique, Ville de Québec s’il est question de l’administration municipale.

16. 89 lieux géographiques portent toujours un nom français au Québec, mais un nom anglais dans les provinces voisines. Consultez-les ici.

17. C’est souvent une bonne idée de vérifier l’orthographe officielle des noms de lieux au Québec. Faites-le ici.

« Quebec » ou « Québec » en anglais?

18. Si vous ne traduisez pas pour le gouvernement du Québec, c’est à vous de décider si vous gardez l’accent dans les noms Québec et Montréal en anglais.

19. Les Québécois anglophones écrivent Quebec et Montreal, sans accent, et les prononcent à l’anglaise.

20. La plupart des entreprises laissent tomber l’accent et écrivent Quebec et Montreal.

21. Dans certains domaines, comme le tourisme, on a avantage à « mettre l’accent » sur la francité du Québec. Conserver l’accent en anglais ajoute une touche d’exotisme.

22. Dans d’autres contextes, il peut être superflu, voire même déconseillé, d’attirer l’attention sur la spécificité francophone du Québec.

23. Nous conseillons de conserver l’accent dans les communications du gouvernement du Québec ou de nature touristique et de le supprimer dans les autres contextes.

Nommer la province et ses habitants en anglais

24. En anglais, le gentilé Québécois s’écrit Quebecer, sans accent, s’il désigne la population du territoire du Québec. On voit aussi Quebecker, surtout en dehors de la province.

25. Si vous conservez « Québécois » dans un texte en anglais, vos lecteurs risquent de croire, à tort ou à raison, que vous parlez uniquement de francophones.

26. Vous n’êtes pas sûr du sens du mot Québécois dans un texte français? Servez-vous du contexte pour savoir s’il faut écrire Quebecers (les habitants de la province) ou Quebec City residents (ceux de la ville ).

27. Le gentilé Québécois se traduit de trois manières différentes selon son sens : Quebecer ou Quebecker (province), Quebec City resident (ville) ou Québécois (Québécois francophones).

28. On utilise parfois au Québec le mot Canada pour désigner l’ensemble des autres provinces (« les ports du Québec et du Canada »). Dans ce cas, reformulez en anglais pour que le lecteur comprenne qu’il ne s’agit pas d’entités exclusives (ports in Quebec and across Canada).

Votre texte parle du Québec? Ou parle aux Québécois? Confiez-nous le soin de le traduire dans les règles de l’art!